« Le mariage est le tombeau de l’amour. »
– Charles Palisot de Montenoy

Dans cet article :

  • Tout ira très vite, c’est un post sans lendemain.
  • Il n’est question d’aucune théorie scientifique
  • Je ressors avec nostalgie un fort vieux texte de mes cartons 

Comme je vous le raconte ici, je cultive depuis l’enfance un certain goût pour la liberté, également manifeste dans mes relations.

Après 10 ans à jouer le papillon social dans les milieux scolaires, j’arrivais au lycée plus déterminé que jamais à profiter de la vie, rencontrer de nombreuses personnes ici comme à l’étranger et à vivre des tonnes d’expériences inédites !

L’environnement dans lequel j’évoluais alors à cette époque promouvait au contraire un modèle de vie plutôt simple et rangé :

  1. Trouver un travail,
  2. Se marier et acheter une maison
  3. Avoir des enfants.

Pour beaucoup, c’était là le Saint-Graal, la réussite absolue, le bout du bout ! Nulle autre exigence de culture, d’ouverture sur l’extérieur, d’expérimentation, de développement personnel ou d’impact sur le monde. Aussi simpliste qu’une rolex à 50 ans…

Tant choqué qu’amusé, je prenais plaisir à adopter le contre-pied de ce paradigme légèrement cloisonné. Fort et si bien que je fini par devenir un prosélyte aguerri du mode de vie libertin, ne serait-ce que par esprit de contradiction. Je me divertissais à développer une pensée non conformiste, remettant en question la morale orthodoxe. Plus une idéologie de convenance qu’une véritable réflexion, mais elle eut le mérite de me faire bien rigoler et d’en sauver un(e) ou deux du droit chemin  ! 

Pris de panique, un jour de l’année 2011, je lançai ce petit SOS comme on jette une bouteille à la mer. 

« J’appréhende le jour où mes amis seront devenus des époux. Je redoute qu’ils ne questionnent plus le bonheur, ne prononcent plus sûrs d’eux et souriants les mots « éphémère », « voyages », « sexe » et « conquêtes ». Je crains enfin qu’ils n’en viennent à se soucier beaucoup trop des lendemains de nos futures soirées et que de nouveaux codes moraux ne bouleversent la nature de leur plaisir…

Le mariage est un viol de sentiments interdit aux prêtres qui doivent pourtant les célébrer. C’est une anomalie perverse offrant aux hommes l’illusion d’être protégés contre la solitude et imposant aux femmes un espoir qui d’obstacle social se transforme en déception.

C’est une peine à perpétuité qui condamne à l’échec probable l’épanouissement relationnel de deux amoureux innocents. C’est une privation, normalisée depuis longtemps, à laquelle chacun consent sous la force de la tradition et par laquelle la vie de chacun se meurt, sous la force de l’habitude. Le mariage, c’est enfin un contrat juridique : c’est-à-dire la déclaration solennelle d’une méfiance mutuelle entre deux êtres humains, ce qui constitue évidemment l’une des choses les moins romantiques au monde.

Les vrais amoureux s’affranchissent du recours aux  témoins, des promesses, des notaires, et de l’arc de Cupidon.

En fin de compte, le monde sera sauvé par l’impertinence de quelques libertins. Eux seuls aiment librement, pour le meilleur et pour le pire ! »

13 août 2011
Archives de mon ancien profil Facebook.

Il est vrai qu’à l’époque, je ne m’embarrassais pas trop de nuances. On a tous l’exemple de quelques vieux couples pour qui tout a toujours été parfait. Mais quelle proportions de mariés représentent-ils vraiment ?

Commentez, partagez, dîtes-moi ce que vous pensez du mariage/des relations libres, d’où viennent vos influences (Hollywood…^^) et comment vous vivez votre parcours ! Pensez à échanger tout cela en créant vos propres conversations sur le Forum

Il va de soi qu’il s’agit d’un article provocateur, pas d’une profession de foi. Ma réflexion est moins certaine et mes positions personnelles ne doivent servir qu’à lancer les débats. Bien à vous, avec tout mon amour !

Votre coach en santé relationnelle,

Louny


Louny Bostok

Louny Bostok est psychologue et coach relationnel ! Il aide les timides à regagner confiance en eux et à maîtriser l'art de la conversation, pour pouvoir vivre des relations fortes et durables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Devenez membre !