Cet article est la traduction littérale d’une étude
menée par la communauté E-harmony.

 

“Toutes les relations réussies doivent commencer quelque part, et la plupart des couples peuvent se rappeler l’énergie passionnante de leur premier rendez-vous ensemble. En tant que fondation importante, nous avons voulu interroger les membres d’eHarmony sur leurs espoirs et leurs craintes et sur ce qu’ils pensent être le plus important lors d’un premier rendez-vous. Nous avons interrogé 452 membres d’eHarmony (231 hommes et 221 femmes) pour comprendre leurs pensées.

Qui devrait proposer le premier rendez-vous?

Un rendez-vous est impossible sans que quelqu’un fasse le premier pas. Nous avons constaté que beaucoup plus de femmes (67%) pensent que les hommes devraient demander le premier rendez-vous, contre seulement 28% des hommes. Un plus grand nombre d’hommes semblent croire que l’un ou l’autre genre pourrait prendre l’initiative en demandant à l’autre (71%), tandis que seulement 31% des femmes estimaient que la responsabilité pouvait être attribuée à n’importe quel sexe.

Hommes comme femmes peuvent apprendre un petit quelque chose de ceci: messieurs, les femmes veulent que vous leur proposiez un rendez-vous, alors qu’attendez-vous? Mesdemoiselles, s’il ne l’a pas demandé, n’ayez pas peur de lui proposer vous-même – il est fort probable que cela lui plaise énormément.

L'initiative du premier rendez-vous

Qui paye l’addition ?

Nous avons constaté que les hommes et les femmes sont largement d’accord sur la question de savoir qui prend l’addition au premier rdv. La plupart des hommes (75%) et des femmes (72%) pensent que les hommes devraient payer pour le premier rendez-vous. En comparant les réponses à cette question et la question précédente, nous avons constaté que 68% des hommes qui pensaient qu’hommes comme femmes pouvaient prendre l’initiative pensaient que les hommes devraient néanmoins payer la facture. Cependant, 32% pensaient que les choses devraient être égalitaires à tous les niveaux, l’addition du premier rendez-vous devant être divisé de manière égale. Parmi les femmes qui pensaient que l’un ou l’autre des sexes pouvait faire le premier pas en demandant un rendez-vous, 54% pensaient que l’homme devait toujours payer la facture et 44% pensaient que le chèque pouvait être divisé également.

Globalement, alors que les hommes avaient tendance à avoir des opinions moins traditionnelles sur l’initiation d’un premier rendez-vous que les femmes, ils se sentaient généralement responsables de l’addition. Les hommes, vous devriez probablement vous attendre à payer pour le premier rendez-vous, mais il y a une chance que votre partenaire vous propose de partager la facture avec vous.

La facture de la première rencontre

Le premier rendez-vous cauchemardesque

Quelle est la pire chose qui puisse arriver à un premier rendez-vous? La préoccupation la plus courante était de se voir poser un lapin (59%). La deuxième crainte la plus courante était que la conversation ne se déroulerait pas bien (27%). La troisième crainte la plus répandue chez les deux sexes était que leur partnaire ne soit pas attrayant (9%). Cependant, c’était un groupe assez confiant. Seulement 5% des personnes interrogées étaient préoccupées par le fait que leur partenaire ne les trouvait pas attrayants. Ainsi, quel que soit votre sexe, votre partenaire est probablement préoccupée par les mêmes chose que vous. Se rencontrer et avoir une bonne conversation est plus important que votre apparence !

Pire scénario d'une première rencontre

Qu’est-ce qui fait le succès ou l’échec d’un premier rendez-vous?

Nous avons constaté que les hommes et les femmes listaient pour un premier rendez-vous les mêmes facteurs principaux de réussite ; seul différait ce qu’ils considéraient comme le facteur principal. Les hommes apprécient la beauté physique et les femmes apprécient la conversation de qualité comme étant les parties les plus importantes d’un premier rendez-vous, montrant une fois de plus qu’une bonne conversation est importante dans un premier rendez-vous.

Messieurs, votre partenaire peut être plus préoccupée par la façon dont vous pouvez raconter une histoire que de savoir si votre cravate est complètement droite. Mesdemoiselles, n’ayez pas peur ! Bien que les hommes  se soucient de votre apparence, ils veulent aussi savoir qui vous êtes – une conversation de qualité et des intérêts communs suivent de près l’attraction physique dans les valeurs les plus importantes que visent les hommes.

ce qui compte le premier jour

De quoi devrions-nous parler?

Alors, de quoi parlons-nous et quels sujets sont susceptibles de rendre votre rendez-vous mal à l’aise? Nous avons constaté que, comparativement aux femmes, les hommes ont déclaré se sentir plus à l’aise pour parler d’argent et de politique. Cependant, les hommes et les femmes se sentaient tout aussi à l’aise pour parler des enfants et de la religion lors d’un premier rendez-vous. Si vous éloignez la conversation de sujets conflictuels et que vous discutez de choses plus susceptibles de rendre le moment détendu, vous passerez tous deux un meilleur moment.

Qu’avons-nous appris sur les premières “dates” ?

Les hommes et les femmes avaient des divergences d’opinion quand il s’agissait des premiers rendez-vous, mais nous avons trouvé de nombreuses similitudes. Les deux sexes sont largement conscients de ce qu’ils recherchent lors d’un premier rendez-vous, et ils partagent les mêmes craintes concernant les scénarios les plus défavorables en ce qui concerne la première rencontre.

Cependant, quand il s’agit de proposer le premier rendez-vous, les hommes sont plus égalitaires. Les filles, bougez-vous ! Tout devient plus facile en sachant que la personne à l’autre bout de l’écran a des espoirs et des craintes similaires.

Une conversation de qualité est importante pour les hommes et les femmes, et une mauvaise conversation est bien pire qu’une partenaire au physique moyen. Trouvez des intérêts communs à aborder, essayez de focaliser les échanges sur des choses que vous appréciez tous les deux, et amusez-vous!”

    Référence :


    Louny Bostok

    Louny Bostok est psychologue et coach en séduction. Il oeuvre à promouvoir la notion de santé relationnelle.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :